Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose…

Peut-on parler de quatrième pouvoir en Corse quand il s’agit de la « parole » du quotidien unique ? Depuis plusieurs mois, « cette » certaine presse ne cesse les attaques à l’encontre des élus nationalistes.

Dans un article récent, on peut y lire des mots qui n’y avaient jamais été écrits à l’encontre d’une majorité quelle qu’elle fût…  à savoir : « copinage » … « manque de transparence » … « dysfonctionnements » … « que les dés soient pipés »… et ce, uniquement sur la foi de quelques témoignages.

Les mots sont forts et fort bien choisis pour dénigrer une équipe qui se met en place et qui doit gérer une refonte complète du système. Certes, des erreurs peuvent être commises mais, depuis des semaines, nous assistons à un dénigrement systématique des actions de la majorité nationaliste.

Le but serait-il de décrédibiliser les deux Présidents (Talamoni et Simeoni) afin de préparer l’opinion publique à un échec des discussions avec le gouvernement ?

Mais surtout, ne nous avisons pas de critiquer le « journal local »… nous serions aussitôt accusés « d’atteinte à la liberté de la presse ».

A vous qui venez d’être réélus avec une large majorité, nous vous demandons de travailler à l’avenir de notre île et de faire fi de ces articles méprisants et scélérats…

AJC

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*