Jean Marie Poli : un annu dighjà

Un annu diggià, ùn ci scurdemu ! Il y a un an disparaissait tragiquement Ghjuvan Maria Poli, militant de toujours de la cause nationale et président de l’Associu Sulidarità . Figure archétypale du soldat politique, pour lequel le combat est service , Ghjuvan Maria demeure pour ses frères de lutte comme pour les nouvelles générations militantes, un exemple d’engagement et d’abnégation. Ses qualités humaines d’écoute, de réflexion et de conciliation inspirent aujourd’hui encore ceux qui continuent le combat. Le sentiment de confiance qu’inspirait Ghjuvan’Maria à tous ceux qui le cotoyaient et combattaient à ses côtés, c’était celui que l’on ressent vis-à-vis de ce « grand frère » à la fois bienveillant et ferme, que l’on admire pour sa droiture, sa sincérité absolue, sa modestie et son engagement sans faille au service d’une cause .Car la cause des prisonniers politiques corses est toujours d’actualité, à l’heure où s’amorce un nouveau cycle politique, l’Associu Sulidarità se trouve plus que jamais au cœur des mobilisations populaires. Ses militants poursuivent le combat selon la ligne d’action politico-humanitaire prônée et appliquée par Ghjuvan Maria. Jean Marie manque mais son souvenir reste et sa vie, ses combats continueront d’inspirer tous ceux qui, par leur engagement, portent en eux le destin de la Nation .

Associu Sulidarità

 

Il y a un an, le 14 janvier 2017, Jean-Marie POLI nous quittait. Nous n’oublions pas son action pour les droits des prisonniers politiques et son engagement auprès des familles concernées. Jean-Marie était un humaniste et cela le conduisait tout simplement à refuser le rejet de l’autre. Avec Jean-Marie, la igue des Droits de l’Homme a partagé un chemin vers la paix, la justice et la fraternité.

LDH

Umagiu à e Ghjurnate di Corti :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*