Réaction de Corsica Libera aux déclarations de Benjamin Griveaux

Corsica Libera prend acte des propos de Monsieur Benjamin Griveaux, porte parole du gouvernement français, qui, au-delà des réticences qu’il a exprimées concernant l’amnistie des patriotes réclamée par la Corse, vient de reconnaître explicitement l’existence de prisonniers politiques corses dans les prisons françaises.

Cette position doit ouvrir la voie à une discussion globale sur l’autonomie de la Corse, et toutes les revendications qui, aujourd’hui, ont été démocratiquement et massivement validées par le peuple.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*