« Le droit est un outil. (…) Il faut changer le droit chaque fois que le droit s’oppose à la dignité humaine et des peuples ».

Invité d’honneur de cette 28e édition du Festival du livre de Bretagne, le président de l’assemblée Corse Jean-Guy Talamoni, a galvanisé la foule des auteurs et visiteurs du salon, ce matin, dans un discours inspiré de la déclaration d’indépendance de la Catalogne.
Il ne faisait pas bon être « jacobin », ce matin, dans le hall bondé de l’espace Glenmor, à Carhaix. Le président de l’assemblée Corse, Jean-Guy Talamoni, s’est fendu d’un discours inaugural de défense des langues régionales. « La langue corse est le cœur de nos préoccupations, a-t-il témoigné. Ce n’est pas très simple parce qu’à Paris, cette question est un peu taboue. »
Et l’élu corse de rebondir sur l’actualité en Catalogne : « Depuis plusieurs années, les Espagnols ne sont pas bien disposés à l’égard des Catalans mais, quand même, sur la question linguistique, ils ne contestent pas aux Catalans le droit de parler catalan dans leur parlement. Eh bien, à Paris, oui, on considère que c’est un crime contre la République que de parler le corse à l’assemblée de Corse ou le breton, peut-être, au conseil de Bretagne. Sur ces questions essentielles, il y a des blocages considérables. Et pourtant, (la co-officialité de la langue corse à côté du français) est une question que nous remettrons inlassablement sur la table des discussions », a-t-il poursuivi, interrompu par une salve d’applaudissements.
Avec sa verve habituelle, le nationaliste corse s’est insurgé contre les professeurs de droit constitutionnel affirmant que les Catalans ne pouvaient juridiquement pas demander l’indépendance : « Le droit est un outil. (…) Il faut changer le droit chaque fois que le droit s’oppose à la dignité humaine et des peuples », a-t-il conclu sous les longs applaudissements d’un public conquis.
Avant que de jeunes Carhaisiens ont entonné la chanson corse « Libertà ». En tout cas, le 28e Festival du livre de Bretagne démarre sur les chapeaux de roues.
Pratique : aujourd’hui et demain, de 10 h à 18 h, 28e Festival du livre de Bretagne, à l’espace Glenmor, à Carhaix.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*