Assassinat de Felicitu : la Corse, une nouvelle fois montrée du doigt

« On suppose que les faits pourraient trouver leur origine dans une altercation entre automobilistes, puisqu’on a retrouvé un autre véhicule, abandonné par une personne toujours en fuite », a indiqué le procureur de la République à Bastia, Nicolas Bessone. Le tireur présumé serait âgé d’une quarantaine d’années.

Comment un fait divers, aussi dramatique soit-il, puisse faire la une de toute la presse française. A-ton des statistiques sur le nombre de touristes qui sont tués en France continentale ? Mais voila, l’affaire se déroule en Corse et prend une toute autre dimension avec son lot de commentaires d’une stupidité qui fait peine.

 

 

Il serait grand temps, qu’une certaine presse cesse de montrer du doigt la Corse alors que des faits divers aussi malheureux que celui-ci se déroulent régulièrement en France continentale. Nous le savons tous, la Corse violente se vend bien à Paris… et ailleurs !!!

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*